Courtier en crédit

Le travail d’un courtier en crédit est souvent évoqué quand il s’agit d’obtenir un meilleur prêt immobilier. Mais en quoi consiste le métier de courtage en crédit ? Quel rôle peut jouer le courtier dans une transaction immobilière ?

Définition du courtier immobilier

Le courtier en crédit est un intermédiaire entre une institution financière et un client lambda. Son activité consiste à négocier des prêts aux meilleures conditions chez des banques partenaires pour les proposer ensuite à ses clients.

Ses missions ne s’arrêtent pas là. Il met aussi en œuvre ses expériences pour traiter rapidement la demande de prêt. Son savoir-faire en négociation et ses expertises dans le domaine bancaire lui permettent d’aider les profils à risques à obtenir sans difficulté le crédit dont ils ont besoin. Ainsi, son intervention permet d’obtenir le prêt pour financer une opération immobilière. Dans sa mission, le courtier en crédit accompagne et conseille son client. Il effectue les démarches pour l’obtention d’un prêt immobilier au lieu et place de celui-ci. C’est à lui de réaliser un montage financier favorable pour aider le particulier à réussir son projet de financement.

Crédit

Un professionnel de la négociation

Ce professionnel doit au minimum être titulaire de bac + 2 dans le secteur négociation et relation client, banque et assurance. Exercer ce métier nécessite 150 heures de formation en conseil en crédit. Cette formation doit se faire dans un établissement homologué par le ministère de l’économie. Le courtier connaît le fonctionnement des établissements bancaires et des organismes prêteurs. Il maîtrise le mécanisme de l’obtention d’un prêt habitat. C’est un bon négociateur. Sa force de négociation réside dans le fait qu’il apporte de nombreux clients à la banque. Avec un carnet d’adresse bien garni, il fait jouer également la concurrence dans le but d’obtenir un prêt avantageux pour son client.

Où trouver des courtiers en crédit ?

Il existe trois types de courtier en crédit : l'indépendant, celui qui travaille en réseau et celui qui est salarié d'un cabinet de courtage. L'indépendant travaille pour son propre compte. Étant rémunéré par le nombre de dossiers validés, il se doit d’être très habile en négociation et en traitement des dossiers. Le réseau est une association de professionnels en crédit qui bénéficie d’un partage d’expériences entre les membres. La zone d’activités des courtiers en réseau est plus étendue et leurs banques partenaires sont beaucoup plus nombreuses. Le cabinet dispose d’une structure plus formelle. Il convient toutefois de noter que cet organisme reste garant de la réussite des activités ou d’éventuels échecs de ses collaborateurs.

finance

Les avantages pour le client

Effectuer les différentes démarches pour l’obtention d’un prêt est très long et difficile. Un demandeur de crédit peut abandonner facilement surtout que le nombre de refus des demandes négociées individuellement est très élevé.

Consulter un professionnel permet avant tout de gagner un temps. Cette économie de temps se reflète surtout dans la recherche de la meilleure offre de financement et aussi dans la négociation du contrat. De plus, être représenté par un courtier immobilier favorise une réponse plus rapide des banques. Par ailleurs, avec l’aide d’un spécialiste de l'emprunt bancaire, il est plus facile d’obtenir des tarifs très avantageux auprès des banques avec lesquelles il collabore. Par la suite, engager un technicien de la finance permet aussi d’avoir plus de réactivité et de disponibilité dans la gestion des dossiers. Il est toujours disponible pour répondre aux questions et aux exigences de son client. Il faut savoir qu’il n’a pour seul objectif de trouver la meilleure offre pour son client. De ce fait, il oriente toujours ses clients vers la banque qui propose une meilleure offre.

Démarches pour obtenir un emprunt attractif

Lorsqu’un client fait appel à un courtier pour l’aider à obtenir un prêt, la première chose que fait le professionnel du crédit est de fixer un rendez-vous. Ce rendez-vous lui permet de s’informer sur le profil du client, de connaître ses besoins et de déterminer le type d’offre qui lui convient. Il va par la suite contacter les banques avec qui il établit une relation commerciale. En fonction du dossier, la banque envoie une grille de taux applicables en rapport avec le montant de l’emprunt et le profil de l’emprunteur. C’est à partir de ces dossiers que le courtier immobilier va négocier les taux, les frais et les clauses telles que la possibilité d’un report d’échéance ou encore le non paiement de pénalités pour un remboursement anticipé. Après l’examen du dossier par le client, il peut lui faire signer le contrat de prêt habitat. Il faut savoir que ce professionnel de la négociation n'obtient une rémunération que si la banque et son client se mettent d'accord. Il a tout intérêt à ce que les deux parties trouvent leur compte c'est pourquoi il ne néglige en aucun cas les exigences du demandeur par rapport à ses possibilités d'emprunt.